logo2
REPUBLIQUE DU CONGO
MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT PRIMAIRE
SECONDAIRE ET DE L'ALPHABETISATION
 

Réalisations

Curricula Pointe Noire 2Un curriculum orienté prudemment vers l’approche par compétences afin que l’élève acquiert plus et mieux au cours de ses apprentissages.
Depuis près de deux décennies, les élèves congolais sont formés au primaire et au secondaire avec les mêmes programmes. Aujourd’hui, ces programmes sont caducs, les rendements scolaires sont faibles. Les apprenants ne profitent pas de leur passage à l’école.
Dans le souci de faire peau neuve aux programmes existants et d’améliorer le rendement scolaire, le Projet d’appui à l’amélioration du système éducatif (PRAASED) a recruté un consultant international en vue de réviser les dits programmes. Depuis le 10 octobre 2019, un processus de révision des curricula est en cours, sous la conduite de Philippe Jonnaert, consultant international.

Outre la caducité de ces programmes, les différentes études réalisées (PNEAS 2012, PASEC 2014, etc.) en République du Congo montrent que les élèves ne profitent pas de leur passage à l’école. A titre illustratif, les élèves n’arrivaient pas à atteindre, dans le cas du PNEAS, la moitié des points qu’il faut obtenir pour être validé. En mathématiques, par exemple, il ressort que les élèves n’avaient que 35 points sur 100 et en français de même. Ces résultats ont été confirmés par l’étude du PASEC 2014 de la CONFEMEN. Il a été démontré que les enfants congolais ont des difficultés depuis les classes initiales jusqu’en classe terminale du primaire. Beaucoup n’atteignent pas le seuil suffisant pour attester d’acquis acceptables. Toutes ces études confirment que les élèves congolais n’acquièrent pas de bases des fondamentaux escomptés au sortir du cycle primaire.
L’un des leviers sur lequel il faut agir pour améliorer le rendement scolaire, ce sont les programmes. La Stratégie sectorielle de l’éducation (SSE 2015- 2025) a préconisé la révision des savoirs transmis à l’école. Pour ce faire, une recommandation a été prise lors des différentes sessions du Conseil national de l’enseignement dans le sens de la ré visitation des programmes. C’est dans ce contexte que le directeur de cabinet du Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation a prescrit à soixante-six (66) cadres désignés par l’IGEPSA, l’INRAP, la DFC, la DGES et l’ENS, la mission d’effectuer la révision desdits programmes.

Réseaux sociaux

Adresse

Avenue des premiers jeux africains
Brazzaville
Téléphone : +242
Télécopie : +242
Secrétariat: Secrétariat@enseignement-general.gouv.cg
DEC: Dec@enseignement-general.gouv.cg
République du Congo